Anthony Modeste a-t-il vraiment des raisons de le rester ?

Incroyable d’efficacité depuis le début de saison, le français Anthony Modeste sied juste derrière Aubameyang au classement des buteurs européens en championnat (12 buts), devant les Messi, Suarez, Cavani ou Ronaldo. Evoluant au sein d’une Bundesliga trop peu médiatisée dans l’Hexagone, au FC Cologne, l’ancien bordelais réalise pourtant un début de saison tonitruant, de quoi faire espérer qu’il restera au sommet encore un bout de temps. Avec comme objectif final une sélection en Equipe de France ?

Des débuts en dents de scie

Alors grand espoir de l’OGC Nice, avec qui il a joué une quarantaine de matchs sans pour autant exploser, c’est à Angers, en Ligue 2, qu’Anthony Modeste a pu montrer l’étendue de son talent : 41 matchs, 22 buts, pour sa première saison en tant que titulaire. Départ canon.

Passé ensuite par Bordeaux, où le public français a pu réellement le découvrir, il inscrit 13 buts en près de 52 matchs, ratio tout à fait honorable pour un jeune joueur de 22 ans. Puis, plus dans les plans de Francis Gillot, Modeste doit s’en tenir à un prêt aux Blackburn Rovers qui s’avère être une catastrophe complète. Le français en vient même à être élu 2ème pire joueur de Premier League. La poisse.

Mais, fort d’un mental d’acier, et d’un talent certain, il est prêté à Bastia lors de la saison 2012-2013, où il porte à bout de bras l’attaque bastiaise, en inscrivant 14 buts en 36 rencontres. De quoi faire de l’œil à de nombreuses écuries plus ambitieuses, n’en déplaise aux supporters du club corse.

Une expatriation bienvenue

C’est ainsi qu’à l’été 2013, Anthony Modeste atterrit chez nos voisins allemands, au sein du club d’Hoffenheim.  Evoluant aux côtés de joueurs comme Roberto Firmino ou le hongrois Szalai, Modeste y marque 23 buts en 62 matchs. Finalement constant après son prêt raté aux Rovers de Blackburn, Modeste apparaît alors définitivement comme un atout pour de nombreux clubs européens.

Arrive donc l’été 2015, où Peter Stoger, actuel entraîneur de Cologne, s’offre le français pour 4,5 millions d’euros. Modeste sait qu’il aura la confiance de son entraîneur, mais qu’une place de titulaire dans un club comme Cologne ne se mérite pas qu’en se défonçant 90 minutes par semaine. Mais ça, le français l’a bien compris. Dès sa première saison, il plante 15 buts en 36 matchs, et s’affirme comme la star de l’équipe.

Mais après avoir fini à une 9ème place plutôt respectable, les objectifs du club sont clairs, et très allemands : faire encore mieux. Encore une fois, Modeste a parfaitement enregistré le message. Et pour cause : depuis le début de saison, il a marqué à 12 reprises, en autant de matchs joués, et est en grande partie responsable de l’honorable actuelle 4ème place de son club.

Quelles sont ses qualités ?

Grand (1m87), costaud, plutôt rapide, Anthony Modeste se montre très intéressant dans bien des positions. Dos au but, il est un appui remarquable pour ses coéquipiers (voir à 0 :10).

Sa précision devant le but, elle, n’est plus à démontrer, et quel que soit l’endroit de réception du ballon, son sens du jeu lui permet bien souvent de prendre la meilleure décision.

Mais sa qualité la plus certaine reste le jeu de tête. Depuis 2013, aucun joueur n’a plus marqué de la tête en Bundesliga. Son sens du placement et sa grande taille y sont pour beaucoup, mais si cela suffisait pour être excellent de la tête, Peter Crouch aurait inscrit un bon millier de buts.

Modeste fait donc définitivement partie de la clique des grands attaquants.

Quid des Bleus ?

Depuis 2010 et une quinzaine de matchs avec les espoirs, Modeste n’a plus jamais eu l’occasion d’enfiler le maillot tricolore. Désormais âgé de 28 ans, est-il trop tard pour espérer ?

Barré par le gang des G,  Griezmann, Gameiro, Giroud, Gignac, Anthony Modeste n’a qu’une solution pour espérer être appelé par Didier Deschamps : se renommer Anthony Godeste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s