Allô ! Deschamps, bobo !

Dévoilée ce jeudi, la liste des 23 Bleus apparaît comme une affreuse piqure de rappel que le Foot français n’aime pas prendre de risques. Sans aucune surprise, elle comporte quelques « anomalies », à mon humble avis, clairement discutables.

 

8 défenseurs : pourquoi si peu d’audace ?

Tout d’abord, se forcer à sélectionner 8 défenseurs pas forcément tous Top niveau et uniquement 6 attaquants alors qu’on a la chance d’avoir une attaque extrêmement fournie, cela peut être considéré comme un manque de jugeote. Mathieu remplaçant à Barcelone et revenant de blessure, Mangala titulaire avec City dans les matchs sans enjeu ou lorsque Kompany est à l’infirmerie, Jallet de plus en plus rarement aligné avec Lyon. Bien que le cas Sakho et la blessure de dernière minute de Debuchy n’aient pas arrangé les choses, un Samuel Umtiti en grande forme apparaissait comme une alternative intéressante compte tenu de sa régularité.

Fallait les porter tes balls, Didier !

Et en attaque, il y a aussi matière à débattre. Gameiro, auteur d’une nouvelle saison pleine avec Séville, et Lacazette, qui finit très très fort avec Lyon, n’auront su inverser la tendance et piquer la place de l’inefficace Giroud. Ce même Olivier, qui a moins marqué en 2016 que Mapou Yanga M’Biwa. Difficile de ne pas rire. Jaune, hein.

Et que dire du cas Hatem Ben Arfa. Alors que cela faisait longtemps qu’on n’avait pas eu en France un joueur capable de dribbler, de créer, et de chambouler les défenses adverses comme le futur ex-niçois a pu le faire si fréquemment cette saison, Deschamps a osé s’en passer. En sélectionnant seulement 7 défenseurs, Mathieu étant capable de jouer à gauche comme au centre, notre sélectionneur s’offrait la possibilité de sélectionner un attaquant de plus. Mais non, Deschamps n’est pas ce genre de mec.

Enfin, on pourra en rire quand HBA aura soulevé la Ligue des Champions avec le Barça, et qu’il lèvera bien haut son majeur en direction de Didier Deschamps. Des regrets, DD ?

 

C’est bien triste à dire, mais parmi les 8 réservistes résident toutes les surprises qui auraient pu être annoncées. Ben Arfa pour sa saison fabuleuse, Rabiot pour sa jeunesse et sa fraîcheur, Gameiro et Lacazette pour leur explosivité et leur excellente fin de saison. Toutes les potentielles surprises restent donc en réserve. Quel gâchis.

Deschamps a donc privilégié la régularité de venue en Equipe de France plutôt que de se baser sur les performances de la saison en cours, et c’est bien dommage. Cette liste n’a aucun charme, mais espérons que l’esprit de groupe et de continuité cher à Deschamps nous permettra de remporter cet Euro. Notre Euro.

 

TM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s